Près de 1,5 million de mètres cubes de boue ont été arrachés de la rivière Ha! Ha! et se sont accumulés dans le secteur des « Eaux-Mortes ».


Une fois le grand lac Ha! Ha! complètement vidé, on y a découvert des souches d'arbres qui étaient jusqu'alors submergées.




Les petits villages de Ferland-Boilleau, situés en bordure de la rivière Ha! Ha!, ont été gravement touchés au moment des inondations de juillet 1996. La route 381, qui relie l'arrondissement La Baie au secteur Ferland-Boilleau, a été détruite sur une longue distance, isolant ainsi les citoyens du reste du Saguenay—Lac-Saint-Jean pendant plusieurs jours. Plusieurs personnes ont été évacuées par voie aérienne grâce aux militaires de la 3e Escadre de Bagotville. Pour rétablir les liens routiers, un tronçon de route a été construit en un temps record, soit trois semaines, sur la rive ouest de la rivière Ha! Ha!



Dans le bassin versant de la rivière Ha! Ha!, là où l'on retrouve les villages de Ferland et de Boilleau, les précipitations les plus abondantes sont tombées en amont du lac/réservoir Ha! Ha!
Le noyau de la digue du lac/réservoir Ha! Ha! était fait d'argile. C'est le lessivage de ce noyau vulnérable qui a été à l'origine du gigantesque coup d'eau qui a englouti les villages de Ferland et de Boilleau avant d'atteindre l'arrondissement La Baie et de se jeter dans la rivière Saguenay.

Ce sont 30 millions de mètres cubes d'eau qui ont provoqué la rupture de la digue du lac/réservoir Ha! Ha!. Une fois la digue détruite, l'eau a creusé une tranchée de 20 mètres de profondeur à travers la forêt avant d'engloutir le village de Boilleau et de rejoindre la rivière Ha! Ha! L'eau qui dévalait atteignait une vitesse impressionnante de 32 kilomètres par heure.


À deux heures dans la nuit du 20 juillet 1996, les eaux du lac/réservoir Ha! Ha! ont passé par-dessus la digue Cut-Away. C'est à ce moment que 26 millions de mètres cubes d'eau se sont ajoutés aux précipitations diluviennes et ont déferlé dans la rivière Ha! Ha!.
En seulement quelques heures, la digue Cut-Away
a été complètement détruite.


Avant les inondations de juillet 1996, le grand lac Ha! Ha! était rempli d'eau et représentait un lieu de villégiature très fréquenté. Durant le coup d'eau, la digue Cut-Away, située en amont du lac, n'a pas résisté. Lorsqu'elle a cédé, le lac s'est vidé et 26 millions de mètres cubes d'eau ont déferlé dans la rivière Ha! Ha!, dévastant tout sur leur passage, avant de rejoindre la baie des Ha! Ha!. Le débit d'eau était alors 100 fois supérieur à la normale.

Le grand lac et la rivière Ha ! Ha !
Photo : Jean Vallée

Voilà à quoi ressemblaient le grand lac et la rivière Ha! Ha! une fois que la digue Cut-Away avait disparue.

Le nouveau lit de la rivière Ha! Ha!

Lorsque la digue Cut-Away a cédé, l'eau du grand lac Ha! Ha! s'est déversée dans le secteur Ferland-Boilleau, ce qui a façonné un nouveau lit, avant de rejoindre la rivière Ha! Ha!.


Certaines maisons du secteur Ferland-Boilleau ont été si endommagées par l'eau qu'elles ont dû être complètement brûlées. Les personnes touchées ont vécu des moments très difficiles, ce qui a nécessité des supports psychosociaux.